Demain les chats – Bernard WERBER **

Quand les chats veulent communiquer avec les humains.IMG_20180219_115051_592

Bastet, une chatte qui vit avec sa maîtresse dans un appartement parisien, a un grand projet: celui de parvenir à communiquer avec les humains. Grâce à sa rencontre avec Pythagore, un siamois ancien chat de laboratoire à qui on a implanté un « Troisième Oeil » lui permettant de tout savoir sur l’histoire et la vie des hommes, elle va tenter de mener à bien sa quête au moment où notre société est menacée par la violence et la guerre.

« Je lui révèle qui j’ai un grand projet de vie qui consiste à établir une communication inter-espèces […] Son regard jaune est vide. il ne voit pas l’intérêt de comprendre les humains, ni de leur parler, me dit-il. Quel être limité! Le pire c’est qu’il à l’air d’être heureux comme ça: sans ambition, sans curiosité, dans son petit univers minable de chat angora blanc, sans la moindre perspective sur le monde qui l’entoure. Pythagore avait raison, beaucoup d’entre nous se contentent du petit monde étriqué de la maison qu’ils habitent. Leur ignorance les rassurent, la curiosité des autres les inquiètent. Ils veulent des journées qui se ressemblent, que demain soit un autre hier, et que tout ce qui s’est passé se reproduise. »

  • INTRIGUE: ♦♦
  • PERSONNAGES: ♦
  • ECRITURE: ♦♦
  • ORIGINALITE: ♦♦♦

Un roman qui , malheureusement, se tient pas ses promesses… Avec pour point de départ une idée très originale (mais trop vite délaissée), une foule d’informations intéressantes sur l’histoire des chats et de notre lien avec eux (mais données de façon trop didactique et appuyée) et l’utilisation du point de vue des félins (mais l’excès d’anthropomorphisme nuit à la vraissemblance), cette fable reste très simpliste tant dans son contenu que dans son style: irréalisme de certaines scènes, dialogues très naïfs, péripéties assez laborieuses. Et Bastet n’est pas une héroïne pour qui on éprouve de l’affection… Un comble dans un roman sur les chats! Nous sommes bien loin des merveilleuses aventures des Fourmis! Le charme n’opère pas.

http://www.bernardwerber.com/

5 ROMANS QUI METTENT EN SCENE DES CHATS

  • La chatte – COLETTE
  • Le chat qui voyait rouge – Lilian JACKSON BRAUN
  • Le chat Murr – Ernst HOFFMAN
  • Le chat qui venait du ciel – Takashi HIRAIDE
  • La guerre des clans – Erin HUNTER

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s