L’organisation – Maria GALINA ****

Quelle est la véritable activité du bureau SSE-2?IMG_20180221_110236_122

URRS, 1979, dans une petite ville de province. Rosa, 17 ans, obtient un poste de secrétaire au Centre d’Assainissement et d’Epidémiologie du port, chargé de l’inspection des cargos. Mais aucune activité concrète n’est confiée à la jeune fille et la mission du bureau SSE-2 ne semble pas des plus claires, pas plus d’ailleurs que les motivations de ses supérieurs. Jusqu’à la découverte par la police d’un cadavre qui présente d’étranges mutilations.

« Alors, au travail, lui enjoignit Petrichtchenko avec bienveillance. Tu vois ces procès-verbaux? Il faut les numéroter et les classer. Elle planta un ongle au vernis rose écaillé dans une pile de feuilles à côté de la machine. – Il faut ranger par ordre chronologique. Et reporter dans ce registre le numéro du procès verbal, sa date et les informations concernant le bateau. Tonnage, port d’attache, et tout le reste. Si le procès-verbal est en anglais, traduis-le – D’accord, consentit de nouveau Rosa. et pour ce qui est de taper à la machine? – Qu’est-ce que tu veux taper à la machine? lui fit préciser Petrichtchenko d’un air distrait. – Comment je le saurais, moi? – Pour l’instant, ce ne sera pas la peine. « 

  • INTRIGUE: ♦♦♦♦
  • PERSONNAGES: ♦♦♦
  • ECRITURE: ♦♦♦♦
  • ORIGINALITE: ♦♦♦♦

Au début du roman, nous sommes comme Rosa, déboussolés et perdus dans cet univers bureaucratique ultra hiérarchisé de l’URSS de la fin des années 1970,  entre des collègues et des supérieurs suspicieux, aigris ou inquiétants, un travail d’un abyssal ennui et un quotidien en déliquescence (pénuries, appartements surpeuplés). Cette « Organisation », celle du bureau et de la société russe, est ébranlée par l’apparition d’un « parasite » inconnu. L’apparition progressive du fantastique, dans le récit met en évidence l’incapacité des autorités à lutter contre une chose inconnue, qu’elles ne veulent même pas nommer. Qui sont réellement ces Démons, ces esprits malfaisants? Comment lutter contre des croyances? Un roman qui mêle adroitement le réalisme social, l’absurde et le fantastique et qui se lit comme une enquête. Seul petit bémol (récurrent dans la littérature russe…): l’aspect parfois un peu trop décousu des dialogues et la difficulté à situer les nombreux personnages. Une jolie découverte!

5 ROMANS FANTASTIQUES RUSSES

  • Le maître et Marguerite – Mikhaïl BOULGAKOV
  • Stalker – Arcadi et Boris STROUGATSKI
  • Métro 2033 – Dimitri GLOUKHOVSKI
  • La dame de Pique – Alexandr POUCHKINE
  • Les Chroniques de Siala – Alekseï PEKHOV

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s