La déposition – Pascale ROBERT-DIARD *****

Le récit d’une des plus célèbres affaires judiciaires.
IMG_20180322_170133_334

En 1977, Agnès Le Roux, jeune femme fortunée, héritière du casino du Palais de la Méditerranée, disparaît sans laisser de traces. Son corps ne sera jamais retrouvé. Très vite, les soupçons se portent sur son amant, l’avocat niçois Maurice Agnelet. Faute de preuves, il bénéficie d’un non lieu en 1985, mais suite aux développements de l’enquête, il comparait devant les assises de Nice en 2006.

« Il a d’abord retenu cela, cette assurance de son père qui le rassurait lui-même. Et puis il est convaincu que Maurice était capable de dire n’importe quoi. D’ailleurs, il n’est pas un père comme les autres, qui sont ennuyeux et sévères. Maurice parle comme un copain. Il présente son fils Jerôme à son ami peintre et ne s’offusque pas de les voir se réveiller le lendemain dans le même lit. Il dit des choses que les autres pères ne disent pas. Par exemple, que le bien et le mal n’existent pas. La morale non plus. Il dit que lui, il est « amoral, pas immoral, hein, tu comprends la différence, fils? » Il enseigne à son garçon que l’important, dans la vie, c’est « pas vu, pas pris« . Et puis il part d’un grand éclat de rire et le fils rit aussi en se disant que tout ça, c’est de la plaisanterie. »

  • INTRIGUE: ♦♦♦♦♦
  • PERSONNAGES: ♦♦♦♦♦
  • ECRITURE: ♦♦♦♦
  • ORIGINALITE: ♦♦♦♦

L’histoire, qui a fait régulièrement la une des journaux depuis plus de 40 ans, est connue et son dénouement aussi. L’intérêt de ce récit est de se placer du point de vue du fils cadet, Guillaume Agnelet qui pendant plus de trente ans a apporté un soutien sans faille à son père malgré sa conviction de sa culpabilité. Nous sommes dans l’intimité d’une famille prête à exploser et les scènes au cours desquelles Guillaume fait « répéter » l’accusé avant son procés permettent de mieux cerner la personnalité des deux hommes. Maurice Agnelet, arrogant, manipulateur, sûr d’échapper à la justice (« Tant qu’ils ne trouvent pas le corps, je suis tranquille. »; Guillaume, fils modèle, sous la coupe de son père, fasciné par sa personnalité exubérante et séductrice, mais qui va finir par craquer et provoquer sa chute lors de sa déposition au procès de 2014. Pascale Robert-Diard, chroniqueuse judiciaire, s’attache au parcours et à la construction de Guillaume pour nous livrer un témoignage fort et émouvant et un récit passionnant de l’ultime rebondissement de cette affaire dans un style fluide et précis. Un livre plus palpitant et passionnant que beaucoup de thrillers actuels. 

5 affaires criminelles célèbres

  • Le pull-over-rouge – Gilles PERRAULT
  • L’affaire du Daliha noir – Steve HODEL
  • un singulier garçon – Kate SUMMERSCALE
  • L’adversaire – Emmanuel CARRERE
  • Laetitia – Ivan JABLONKA

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s