Arca – Romain BENASSAYA ****

Les espaces infinis sont enfin devenus accessibles!

IMG_20180609_100107_158.jpg2147. Sorany Desvoeux, jeune scientifique, découvre accidentellement une nouvelle matière aux propriétés étonnantes: elle permet de décupler la vitesse d’objets lancés dans l’espace. Grâce à cette découverte, et pour fuir une terre devenue inhabitable, une expédition à bord de l’Arca est envoyée en direction de la Griffe du Lion, une exoplanète aux caractéristiques proches de la notre. Mais un complot menace cette mission à hauts risques.

« Franck se servit une tasse de café, en contemplant le noir de l’espace au travers de la baie vitrée du hall. Comme la plupart des passagers, il ne savait presque rien de l’Artefact, ni du mécanisme qui permettait au vaisseau d’accéler de manière quasi infinie. Tout ce qu’il savait, c’est que l’étrange matière avait été découverte dans une zone reculée du système solaire, presque dix ans plus tôt, et qu’elle avait permis la mise au point d’une technologie révolutionnaire, capable de contourner l’obstacle théorique, jusque là infranchissable, que les distances entre les étoiles imposaient aux humains. L’Aretfact permettait – du moins le supposait-on – l’accélération d’un corps solide au-delà de l’ultime limite que constituait la vitesse de la lumière. Ses connaissances n’allaient pas au-delà de ces quelques généralités. […] Il avait cependant conscience que sa vie et celle des trois mille six cents passagers du vaisseau dépendait du travail de ces ingénieurs. »

  • INTRIGUE: ♦♦♦♦♦
  • PERSONNAGES: ♦♦♦
  • ECRITURE: ♦♦♦♦
  • ORIGINALITE: ♦♦♦♦♦

Le point fort de ce roman est de créer un univers d’anticipation qui prend véritablement racine sur une situation qui pourrait être celle de la Terre d’ici quelques centaines d’années: tout est parfaitement plausible. Au 22ème siècle, notre planète est à bout de souffle, la surpopulation et la surexploitation des énergies et des ressources naturelles ont abouti à un monde dans lequel il n’est plus possible de vivre. La colonisation de Mars, qui avait suscité des espoirs, est dans une impasse (les jeunes gens y sont envoyés en service obligatoire afin de tenter de la rendre vivable, mais il n’y règne que violence et chaos). Seul issue possible: trouver une autre planète pour accueillir la population terrienne. C’est le but de l’expédition Arca qui embarque 3600 personnes en reconnaissance vers la Griffe du Lion, expédition rendue possible par cette étrange matière, l’Aretfact, qui permet de franchir la barrière de la vitesse de la lumière. Le roman commence au moment où le vaisseau est sur le point de franchir le seuil de Jupiter – moment où aucun retour en arrière ne sera possible – et où le commandant découvre qu’une mutinerie se prépare. Le roman, qui tient à la fois de la science-fiction et du thriller, est passionnant par les thèmes qu’il développe et bien construit. Pas de technicité superflue et incompréhensible et un vrai dénouement. Ecrit dans un style simple et très visuel, il alterne les époques ce qui donne du rythme au récit et permet de comprendre progressivement les enjeux: quel est ce complot? Qui le mène? Dans quel but? Quel est le rôle exact de Sorany, la seule qui permet de faire réagir l’Artefac? Même si certaines ficelles sont un peu apparentes et que l’on peut regretter que les personnages secondaires ne soient pas davantage aprofondis, ce space-opera est un divertissement intelligent sur la montée des périls environnementaux, les dangers de l’intégrisme et du fanatisme et sur les ravages de l’ultra capitalisme qui s’immisce jusque dans la conquête de l’espace. De la science-fiction enthousiasmante, à la portée de tous par un jeune auteur français très prometteur!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s