Auprès de moi toujours – Kazuo ISHIGURO ***

IMG_20180716_135246_792.jpgKath, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham dans les années quatre-vingt-dix, une école isolée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l’idée qu’ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelles raisons les avait-on réunis là? Bien des années plus tard, Kath tente de trouver un sens à leur passé commun.

« A la fin de l’année, je ne serai plus accompagnante, et bien que cela m’ait beaucoup apporté, je dois admettre que je serai heureuse de me reposer – de m’arrêter, de penser et de me rappeler. Je suis sûre que ce besoin impérieux d’ordonner tous ces vieux souvenirs est en partie lié à ça, à la préparation au changement de rythme. Ce que je voulais vraiment, je suppose, c’est mettre au clair tout ce qui s’st passé entre moi, Tommy et Ruth après que nous avons grandi et quité Hailsham. Mais je me rends compte à présent qu’une partie importante de ce qui s’est produit par la suite a découlé de notre vie à Hailsham, et c’est pourquoi je veux d’abord apsser en revue très attentivement ces souvenirs de jeunesse. Prenons toute cette curiosité à propos de Madame. A un certain niveau, nous n’étions que des gosses faisant une farce. Mais sur un autre plan, comme vous le verrez, c’était le début d’un processus qui n’a cessé de prendre de l’ampleur au cours des années jusqu’au moment où il a dominé nos vies. »

  • INTRIGUE: ♦♦♦
  • PERSONNAGES: ♦♦♦
  • ECRITURE: ♦♦
  • ORIGINALITE: ♦♦♦♦

Le début du roman est extrèmement énigmatique: la narratrice, Kath, se présente comme une « accompagnante » et ceux qu’elle côtoie sont des « donneurs » sans que l’on sache quel est exactement leur rôle car les informations sont distillées au fur et à mesure du récit des souvenirs de la jeune femme. Kath revient sur les années passées à Hailsham, pensionnat qui regroupe des enfants et des adolescents sans famille, coupés du reste du monde et éduqués selon des rites particuliers par les « gardiens ». Amitiés, flirts, rumeurs, pratiques artistiques forment le quotidien de Kath, Ruth et Tommy qui se découvrent et s’interrogent sur ce qu’ils sont et ce qu’ils vont devenir une fois sortie de l’établissement alors que leurs destins semblent tout tracés. Le lecteur met bien longtemps avant de saisir tous les détails de l’affaire car le rythme est très lent, la narratrice égrainant ses souvenirs de façon très détaillée mais dans un style froid, neutre, clinique. Le récit se compose de trois parties inégales: la première, qui présente à vie à Hailsham, est bien menée et donne envie de comprendre en quoi ces enfants sont si particuliers; la deuxième, qui montre l’évolution des liens entre les trois personnages principaux devenus de jeunes adultes, m’a semblée interminable… L’intrigue stagne, les questions restent sans réponse et les retours en arrière sont très nombreux et lassants (« Je devrais expliquer pourquoi j’ai été si ennuyée par le fait que Ruth avait prononcé de telles paroles. », « Je veux parler du voyage à Norfolk, mais je dois d’abord revenir un peu en arrrière pour vous indiquer le contexte et expliquer pourquoi nous y sommes aller.« ) La dernière partie apporte enfin des réponses, fait basculer l’histoire dans une forme de récit d’anticipation glaçant et invite le lecteur à s’interroger sur l’éthique, la fatalité et l’identité (difficile d’en dire plus sans trop en dévoiler). Même si le roman est loin d’être déplaisant de part son intrigue, sa thématique et son atmosphère qui frôle de manière subtile la science-fiction, la narration lente, le style déroutant et  les personnages trop peu consistants pour être attachants, ne m’ont pas permis de l’apprécier pleinement. Une lecture mitigée.

Un commentaire

  1. J’ai beaucoup aimé ce livre, que je relirais bien, qui m’avait assez intriguée et happée à l’époque. Étonnamment, je n’ai jamais réussis à lire autre chose de l’auteur. Mais j’en ai un autre dans ma PAL que je tenterai un de ces jours. On verra bien!

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s